L’orientation

L’orientation

Dans la langue kabyle, l’action est située avec précision dans l’environnement où elle se déroule. Non seulement dans l’espace géographique et dans l’espace temps, mais aussi si besoin par rapport à la position de l’auditeur et celle du locuteur, grâce aux particules d’orientation -d et -n.
Les particules d’orientation d et n (toujours précédées d’un tiret : -d, -n), sont
soit isolées :
    – ussan -d Itddun
    – asmi -n Usiq qurk
soit accolées :
    – aux VB : Avi-d
    – aux conjugueurs et greffons de VB ii, k, km, t, to, q, vn… : ak-n Aviq, Twidoii-d
    – aux montreurs va, ta, da, sia… : at i-n Aviq r di-n
    – à d’autres particules : a, ur, aur… : ain Ifatn ur-d Ituqal
Locution  Localisation 
Locuteur Auditeur Ailleurs
Avii-d lxbar n tmurt    ⇐  
Yrq ak-n tiqri a zhor iu ⇒     
Txlqodoii-d lmuhal      
Rriq-n cada i ‘irik ⇒     
Isudo-d ‘adou      
lxbar Iwi-d zdva      
Avit i-n s aqam  ⇒    
Crvqt i-d si zman aqodim      
Attention, les particules d’orientation sont différentes (et s’écrivent différemment) des particules (d et n) de la 3ème personne :
Il ne faut pas confondre :
vin celui qui et vi-n celui-là
tin celle qui et ti-n celle-là
vid ceux qui et vid-n ceux-là
tid celles qui et tid-n celles-là
din là (ailleurs qu’ici) et di-n là (montré)
siin de là (ailleurs qu’ici) et si-n de là (montré)
==============

Le verbe et l’orientation

La plupart des VB se déclinent en mode « orienté ».
    – Coiq-d imnsi, j’ai dîné (avant de venir)
    – Sliq-n i cna, j’ai entendu des chants (là où tu es).
    – Dans Imut-d si Fransa, l’action (la mort) s’est produite ailleurs qu’ici.
En mode indirect (as avn asn is ivn isn), les particules d’orientation sont accolées (toujours avec un tiret) aux conjugueurs : as-d, avn-d, is-n, isn-n
En mode direct (akk, at, akon…) elles sont indépendantes avec une liaison en i : akk i-d, at i-n, akon i-d… Sauf pour aq (aq-d, aq-n)
Conjugaison « orientée » du VB
Forme directe
aii-d, akk i-d, akm i-d, at i-d, ato i-d, aq-d, akon i-d, akont i-d, atn i-d, atnt i-d
aii-n, akk i-n, akm i-n, at i-n, ato i-n, aq-n, akon i-n, akont i-n, atn i-n, atnt i-n
Forme indirecte
aii-d, ak-d, am-d, as-d, aq-d, avn-d, avnt-d, asn-d, asnt-d
aii-n, ak-n, am-n, as-n, aq-n, avn-n, avnt-n, asn-n , asnt-n
Ceci pour le futur (ad, aii, ak...). Pour le passé le « a » est remplacé par « i » :
ii ik is iq… pour la forme indirecte, et
ii ikk it ito… pour la forme directe.