Les moules

Les moules

Les NN et les VB se déclinent de façon différente selon l’orthographe, la prononciation, l’origine… Nombreux sont ceux qui partagent la même façon de se décliner. Il est donc utile d’organiser NN et VB en groupes, sortes de « moules » dans lesquels entrent ceux qui se déclinent (se conjuguent) de façon similaire.
L’organisation en moules facilite l’apprentissage car il suffit de connaître les formes de déclinaison d’un mot pour savoir conjuguer les autres situés dans le même moule. On listera ainsi plus aisément les NN, les VB dans un dictionnaire en indiquant « se décline comme… »

Chaque moule sera représenté par un « spécimen ». C’est le spécimen qui sera utilisé dans les dictionnaires.

Pour ne pas aliéner la langue avec des nouveautés non conformes avec l’architecture héritée, on fera en sorte qu’un mot nouveau (selon sa forme, son sens, l’usage en propre ou en figuré…) entre obligatoirement dans un moule déjà existant.
A signaler que les moules dans les pages qui suivent ne sont qu’un essai, ils ne peuvent servir ni de référence ni de base pour le travail.

Atelier

Dresser la liste des noms déjà existants en
u__a :
i__a : Ifiqa (Ifiqn ?) izza ibunda ifulka isuyla… (tous des pluriels)
i__u : Illu, ifilku

>>>les NN en _ia sont féminin, excepté amdia : moule croisé masculin-féminin (-ia).