Le dico

Le dico

Suggestions pour un dictionnaire kabyle

Comme pour toutes les langues, il n’y a pas de grammaire sans dictionnaire. Autant donc en avoir un qui soit un véritable outil de travail : source de références et pour l’orthographe et pour le vocabulaire. Il va sans dire que vu son importance, la confection d’un dictionnaire mérite tous les soins et tous les sacrifices. Avant tout il faut faire en sorte qu’il soit le plus complet possible.

Dans le dictionnaire sera mentionné1

– la ou les racines (pour les mots composés), sinon on signalera que le mot est un « cas isolé », ou un emprunt non kabylisé…
– au besoin l’origne du mot : tarifit, taclhit, emprunt…
– la prononciation, quand elle est différence de l’orthographe (ex. trbia asaylu [torbya azaylu]).
– le ou les sens du mot en kabyle :
sens propre,
sens figuré,
expressions comprenant le mot
le deuxième sens dans un autre parler s’il y a lieu
– le moule auquel appartient le mot, pour indiquer son mode de déclinaison.
Les moules seront identifiés
soit par un spécimen (amalu pour aC1aC2u, Avi pour aC1i)
soit par un numéro précédé d’un indicatif (NN ou VB)

Les exemples seront pris quand c’est possible dans la littérature de qualité.

Les entrées

L’entrée du dictionnaire sera ordinairement en gras, mais
le greffon de DM ou de FM sera en maigre ou italique maigre : aryas iclm tafunast.
Quand la VV DM ou la VV FM est résidente (aval, izm, usu), tout le mot sera en gras.

Les entrées seront ordonnées dans le dictionnaire suivant la première CC radicale : R et C pour aryaz iclm, M pour tamdtut

Les VB seront présentés
dans la forme injonctive pour les VB ordinaires : Avi Ddm Rr.
au passé 3ème pers. du singulier pour les VB d’état : Mrrq Zwaq Rxis, Mchour qui est la forme la plus simple du VB d’état
La mention « mono-complément », « VB d’état » sera indiquée au besoin.

Listes séparées

Le dictionnaire gagnera en clarté s’il est compartimenté en listes séparées :
– VB
– NN communs
– NN propres
– semi-VB et semi-NN
– conjugueurs, particules et autres termes
– moules NN
– moules VB

Exemples :

adorf./DORF (amyr). agrid Ttagga tyorsa di’urti. adorf Illan d asuki at Nyrrz a-d Ifk lqodo
aval./VL (akal). amslai. aval ma Vzzil Ifra ma Qzzif a-d Arv kra
Avi./V (Ali). Ddm si umkan r vaido.

Dans les exemples précédents, les mots entre parenthèses (amyr, akal, Ali) sont des spécimens de moules (adorf se décline comme amyr, aval se décline comme akal, Avi se décline comme Ali)

Le dictionnaire restera incomplet s’il n’est pas accompgné d’un index des racines, avec leurs ramifications :

QM. Qum Qoim Qmu Qomc Qoummc Qommac aqummu aqamac aqommuc lqim lqmam iqmqumn aqam taqma iqimi asqimi asqoamu tiqmi lmqoam amqoim
YM. Ymu aymun taymunt yma taymat tiymi asymi ayomado Ayom asayom
YM. Yuym Yami

_______________

1. Les mentions nom/verbe et masculin/féminin sont inutiles, puisque l’orthographe du mot contient ce renseignement.