La faute dans le titre

Lu (et copié) un peu partout :
– Segzi-d awalen yuran s tira zuren
– asegzawal n J.-M. Dallet
– Tigzi n uḍris:
– wumuγ deg ara d-ssegziγ awalen yuεṛen
__________
Question :
Quelle est la signification du terme « Yzi » ?
Comprendre, faire comprendre ?

Voyons d’abord l’usage qui en est fait par les Kabyles :
ma Nddr ur Nmut
d tidôt macci d lkdb
Inyr ur-d Iggi ara
Zddiy ur Iumis
jmma nni ii-d Iurvn
ur Yziq ur Elimq

Ces expressions idiomatiques expriment toutes une même vérité, confirmée avec des mots différents. Ce qu’il y a de part et d’autre du signe « = » est strictement identique :
ma Nddr = ur Nmut
d tidôt = macci d lkdb
Inyr = ur-d Iggi
Zddiy = ur Iumis
jmma = nni ii-d Iurvn
ur Yziq = ur Elimq

Yzi signifie donc, comme « Elm » :
« être informé, être au courant »…
… mais non « comprendre », ou « expliquer »

Explorons ,sur la même racine (notons que « n » est rarement radical dans les mots kabyles) :
Yzn, Yzzn > ayzzan : le voyant, celui qui est informé/qui informe
Ein Yzzan [Ein Yzzam] dans l’extrême Sud algérien, prononcé par les Imucaq avec leur accent [In Ygan] : le puits du voyant.
Le voyant est, dans ces contrées, celui qui DIT ce qui est caché, non celui qui EXPLIQUE. ayzzan dit, mais n’explique rien.

Ainsi donc :
« asyzaval » ne peut signifier « livre qui explique, qui fait comprendre le mot »
« Syzi » ne peut signifier « faire comprendre, expliquer »
« Yzi » ne peut signifier « comprendre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *