tafaska n jnnajr

tafaska correspond au mot Pâque, fête judéo-chrétienne qui célèbre pour les uns la sortie des Hébreux d’Egypte, pour les autres la résurrection du Messie.Elle est connue chez les Kabyles sous le terme « taeacurt n’udain« . L’occupation et la domination islamique l’ont supprimée pour la remplacer par une contrefaçon : la « eacura » de l’islam. C’est pour contourner…

Les verbes : at jivn

Nous lisons dans la capture d’écran : « amdiaz Itidirn tazouris« Laissons de côté les fautes d’orthographe, puisqu’en matière d’orthographe nous avons ici une écriture phonétique qui reproduit les sons et non la langue : il suffit de connaître l’alphabet pour écrire au kilomètre. Ce qu’on appelle pompeusement « tamaamrit ».La faute ici est d’ordre sémantique. On peut connaître…

isali, mot kabyle ?

Extrait du chapitre « moules » de mon livre « tira n tqobailit, la grammaire kabyle » « Les noms et les verbes se déclinent de façon différente selon l’orthographe, la prononciation, l’origine… Nombreux sont ceux qui partagent la même façon de se décliner (…). L’organisation en moules facilite l’apprentissage car il suffit de connaître les formes de déclinaison d’un…

Les coups

Voici un extrait du poème de Zedek Mouloud « tiktiuin«  en « tamaamrit » : Amennuɣ s tersasinWina iten-irefden yeɣleḍAmennuɣ s tuḥsifinTeẓram sanda i aɣ-d-yessaweḍLeḥseḍ lebɣeḍ yir tisminTimcukkal d tendayinYiwen dina dayem yerkeḍNnaɣ-t s tiktiwinWin ur nessin ad yessinAd tefru anda tenneḍ en grammatical : amnnuq s trsasoinvinna t Irfdn Iqldoamnnuq s tuhsifinTzoram sanda q-d Isavdolhsd lbqdo jir…

Lourd, l’avion !

Que de fois j’ai rencontré un avion kabyle… dans les textes kabyles. J’avoue qu’il (l’avion) me fait de la peine, par le nom dont les imussnavn kabyles l’ont affublé. timsrifyt (timesrifegt) est certes un joli nom, aussi joli que l’objet qu’il est censé désigner « s tqobailit« . Le problème (car je suis toujours enclin à trouver…

Le nom

Il y a deux ans je crois, je passais avec un ami devant le siège de Radio-Tizi Ouzou, et comme j’avais sur moi un exemplaire de mes 3 livres (tagrrumt n tqobailit, at ‘accivn, aqjul n Smina), l’ami me suggère de voir si je peux en faire la présentation sur les ondes de ladite radio….

La faute dans le titre

Lu (et copié) un peu partout :– Segzi-d awalen yuran s tira zuren– asegzawal n J.-M. Dallet– Tigzi n uḍris:– wumuγ deg ara d-ssegziγ awalen yuεṛen__________Question :Quelle est la signification du terme « Yzi » ?Comprendre, faire comprendre ? Voyons d’abord l’usage qui en est fait par les Kabyles :ma Nddr ur Nmutd tidôt macci d lkdbInyr…

D’où vient le mot « amsaltu »

Cette liste montre que sauf exception les mots kabyles en « am__u » ou en « an__u » sont tous liés à un verbe. J’aimerais savoir à quel verbe (kabyle) correspond le néologisme « amsaltu ». Cela m’aidera à comprendre le processus de création de ce mot.Remerciements anticipés à celui qui éclairera ma lanterne..amdtarfu → Dorrfamnzu → Azuamqorsu → Qorsamrrzou →…

Les unanimismes ne créent pas

Ce n’est pas parce que le monde entier dit une chose que la chose est forcément vraie. L’unanimité ne crée pas, elle n’est qu’un avis, une opinion. Si elle était créatrice, le Soleil aurait bien des problèmes, lui qui serait obligé de touner autour de la Terre, planète minuscule par rapport à sa taille à…

Les compressions dans l’alphabet kabyle

  ‎Pourquoi, dans l’alphabet kabyle, « QO » n’est pas une consonne à part entière ? Parce que tout simplement c’est une « compression ». Ce n’est pas une consonne primaire. Les compressions sont décrites sur : https://akerma.yo.fr/tagrrumt/le-signe/signe-1/et sur :https://akerma.yo.fr/tagrrumt/le-signe/le-signe-3/ Elles n’existent pas par elles-mêmes, elles résultent de la compression d’une consonne, quand cette compression induit en prononciation une…